AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

L'empire du Darva.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Nienna Ciryatan
Admin
avatar
Féminin Messages : 5

Qui je suis.
Mon histoire:
Don(s): Oeil de Lynx

MessageSujet: L'empire du Darva. Mar 31 Jan - 16:11



Maudit soit le monde du dessous.

Personne ne s'était aventuré au-delà des sombres forêts des équinoxes, terre maudite par les éléments, où seul un grand canyon laissait entre apercevoir un marécage nauséabond, qui dégageait des vapeurs âcres, ne donnant nullement place à la possibilité d'y vivre. C'est pourquoi lorsque Fasinop et Alassë furent vaincues, ils y furent envoyé pour être puni d'avoir nourri la sombre ambition de régner sur toute vie. Nildril ainsi qu'Elias préféraient une mort lente et douloureuse pour ces deux traîtres, plutôt qu'une exécution pure et simple. Ils avaient fait couler tellement de sang par pure folie des grandeurs. Cependant, aucun des dirigeants du dessus n'avaient imaginés, que la chute ne leur soit pas fatale. En effet, ces deux sombres êtres réussirent à survivre à leur punition, ils découvrirent que d'autres formes de vie vivaient dans ce territoire inhospitalier et à leur plus grande surprise d'ailleurs ; une micro-société survivait comme elle le pouvait. Ils firent la connaissance d'un peuple qui vivait dans des mines, creusé dans la roche. Cette population se faisait appeler : nain. Ni Fasinop, ni Alassë, n'avait déjà vu ces êtres peu ragoûtants, à l'aspect presque repoussant et aux proportions étranges. Malgré cet aspect peu familier les nains furent ravis de les rencontrer, la vie sous terre n'était pas la plus simple et cela se comprenait par la présence presque oppressante d'ossements de toute sorte qui jonchait le sol rocailleux des cavernes. Ils rencontrèrent le maître des lieux, Roisur, qui leur expliqua dans quelles conditions chaque jour il voyait son peuple dépérir, car la nourriture était rare et les eaux empoisonné. Certes les mines leur permettaient de se protéger des vapeurs et de la montée des eaux, mais leur temps était compté, s'ils ne trouvaient pas une solution pour se sortir de cet affreux environnement. Fasinop et Alassë comprirent que les peuples du dessus avait fait une très grosse erreur que de les envoyer ici, en effet, en écoutant les dires du seigneur nain, ils eurent l'occasion rêver de trouver des alliés leur permettant de retrouver les Terres Immortelles, ainsi que leur richesse et bien entendu les fameuses pierres magiques qui était la cause de leur défaite. Voyant ce désespoir si profond au sein des yeux de Roisur, ils surent qu'il serait un allié de choix. Lui annoncer que de belles terres fertiles se trouvaient juste au-dessus d'eux, bien plus qu'il n'en fallait pour faire vivre son peuple, suffirait à rallier le nain. Fasinop se permit même quelques fantaisies en inventant ça propre version de l'histoire. D'après lui les terres du dessus étaient occupées par de vil personnage qui ne pensait qu'a conservé leur terre et les avaient maudits pour ça, pendant que le fier peuple des nains se battait pour survivre, eux vivaient dans l'opulence la plus total. Mais avant cela, ils leur fallait construire leur repère, afin de mener a bien leur prochain plan d'action afin de punir ceux qui les avaient bannis.



L’union improbable.

Durant un premier temps, les maîtres nains leur apprirent à survivre sur ces terres hostiles, leur donnant des conseils sur la nourriture et sur les périodes des montées des eaux ; c'était un peuple très serviable et qui semblait apprécié véritablement la venue de ces deux êtres ; tel des divinités qui pourraient les sortir de leur enfer. Fasinop conscient de l'importance capital de se lier avec ce peuple, pour les remercier de leur hospitalité, fit apparaître un puits remplit d'eau saine ; une action qui eut un grand impact sur ces habitants sous-terrain et très vite Fasinop ainsi qu'Alassë eurent la sympathie la plus total des nains qui étaient sur d'avoir été enfin exaucé ; que leur arrivée parmi eux était enfin un signe de la clémence du Dieu : Torin. Profitant de cet instant de grâce, Alassë leur demanda de leur construire un royaume aux allures d'un temple, leur étant dédié. Chose qui fut faite en quelques jours par ces braves nains motivaient par la joie d'enfin connaître une vie plus simple ; à la suite de cette construction Fasinop usa une dernière fois de sa magie pour créer une petite étendue de terre cultivable. Il savait qu'une plus grosse parcelle leur aurait suffi et ils n'auraient pas eu l'envie de sortir de se troue à rat. Or, il lui était absolument primordial que ces nains entre à son service et créé un moyen pour remonter à la surface des Terres Immortelles pour arriver à ces fins. Quand le Royaume Lysandris fut créé, Alassë et Fasinop s'unirent et mirent au monde une nouvelle race hybride ; les Elfes Noirs. Possédant le physique elfique, ainsi que les dons du Lotis des mages. Suite à l'avènement de cette nouvelle race Alassë décéda laissant aux soins de Fasinop, le pouvoir de multiplier cette nouvelle race d'hybride, qui était une arme en puissance, capable de se fondre dans la population du dessus, possédant tous les atouts pour devenir de très bons espions. La mort d'Alassë lui fit comprendre que son temps était compté et qu'il était temps pour les nains d'entrer en action, il leur concocta un discours vantant les nombreux privilèges qu'avaient les hommes de La Contrée et qu'il était temps pour les nains de se battre pour récupérer ces Terres, qu'ils avaient grandement mérités.

« Depuis des âges vous vivez comme des rats, vous voyez votre peuple se décimé, d'ici peu vous aurez disparu, tandis que ceux d'au-dessus vivent comme des rois et ne savent même pas que vous existez. Ici vous êtes en Terre maudite, en enfer ; mais pourquoi devriez vous vivre comme cela ? »

Suite à ce discours, la colère grandissante dans le coeur des nains, permit à Fasinop de les convaincre, de construire un mécanisme leur permettant de rejoindre la surface ; cependant il leur fit comprendre qu'une guerre ne pouvait pas être déclaré, qu'il leur fallait d'abord s'intégrer pour mieux les vaincre plus tard. Les nains s'exécutèrent, un sourire triomphant trônait sur les lèvres de Fasinop, il tenait sa vengeance.



La découverte du peuple Métamorphe.

Tandis que les elfes noirs aidaient, des nains s'attelaient aux travaux de la machine, leur permettant de remonter à la surface. Fasinop qui régnait d'une main de maître sur ces populations, découvrit au détour d'une grotte un reflet de lui-même, il s'en approcha et des dizaines d'autres apparurent, il fut dans un premier temps étonné, mais compris très vite qu'il avait à faire à une nouvelle population, qui semblait être capable de prendre la forme de n'importe quelle race ; fidèle jusqu'au moindre détail. Fasinop était fasciné par se pouvoir d'adaptation qui était pour sur un avantage certain pour infiltrer La Contrée. Il fit la connaissance du chef de cette race, Amader c'est ainsi qu'on le nommait. Il en fit son bras droit, un tel spécimen ne pouvait être qu'un allié dans sa lutte, il était bien plus fiable que ces nains qui cherchaient à vivre sur des terres riches. Cette race, semblait indifférente aux désirs purement matériel, ils avaient réussi à vivre sans le moindre mal dans ces terres empoisonnées, des forces de la nature, que Fasinop se devait d'avoir de son côté.
Leurs pouvoirs étaient impressionnants, des espions de haut vole, qui étaient dociles de surcroît. Fasinop leur expliqua sa venu parmi eux et la fascination qu'il avait eut en les rencontrant, les flatteries avaient une très grande emprise sur ces métamorphes, il leur raconta que les peuples de la Contrée étaient de malfaisant personnages, qu'une guerre avait éclaté et à la suite de cela des pierres de pouvoirs avaient été crée pour l'anéantir et on l'avait envoyé ici pour le punir, lui et sa dulcinée récemment disparu. Il avait besoin d'eux pour glaner des informations sur l'emplacement des pierres de pouvoirs, qui sont les clefs pour enfin prendre sa revanche sur la malédiction qui pèse sur lui et sa descendance. Il n'était pas question pour le moment de leur expliquer que sa seule motivation était de régner sur les Terres Immortelles sans le moindre allié, gardant tout le pouvoir pour lui seul. Cela se ferait petit à petit, de façon sournoises sans éveiller le moindre soupçons. Il leur signala que le peuple de la Contrée, aurait toujours tendance à le faire passer pour un être malfaisant, qu'il n'y fallait guère accorder du crédit et qu'ils voulaient simplement garder se pouvoir, rien que pour eux. Il inventa aussi, qu'il était le seul suffisamment apte à les faire tomber et de ce fait l'avait maudit, pour cela il avait besoin des capacités particulières de ces métamorphes.



L’empire du Darva.

Un siècle s’était écoulé depuis son arrivé dans ces territoires austères, et Fasinop le maudit vivait encore et ne perdait rien de sa puissance originelle ; comment cela se faisait-il ? Un mage n’aurait pas pu vivre si longtemps même dans La Contrée, c’est alors qu’il se posa des questions. La malédiction aurait due avoir un impact sur son existence et pourtant rien n’avait changé. Il se mit a se pencher sur la raison de cette résistance, il ressentait en lui comme une forme d’énergie cristallisé, il repensa a la création de l’Indaya et Dazlo deux pierres crée par la magie du Lotis, des mages prit de court et bien moins puissant que lui. Fasinop comprit alors que de plus d’avoir des propriétés magiques sans précédent, ces pierres étaient liées a lui et lui a elles. Dans leur précipitations, les mages avait mis toute l’énergie du Lotis en elle, et lui-même gardien de ce dons avait réussit a survivre grâce a elles. Alors, oui il lui fallait ces pierres pour augmentés sont pouvoir mais tout faire pour les récupérés pour faire de lui le plus puissant, car dans leur destruction ils disparaîtrait par la même occasions. Personne ne devait le savoir, ni même ces mages de pacotilles, a qui il fallait le reconnaître il leur devait la vie.
Le Darva c’est ainsi qu’avait nommé Fasinop ces terres souterraines, elles avaient maintenant des allures de Royaumes grâce aux savoirs faire des nains ; faisant presque d’elles une terre accueillante avec ces brasseries. Mais aussi la construction de la machine était enfin achevé et il était maintenant temps pour ces espions de remonter a la surface, ce n’était plus qu’une question de temps pour que les roles soient inversés ; et que le Grand Fasinop fasse son retour sur les belles terres de La Contrée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesterresimmortelles.fantasyboard.net

L'empire du Darva.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Empire ork de Charadon
» l'Empire Samsung
» Les maréchaux de l'empire Soult
» Les maréchaux de l'empire Davout
» la remonte de la cavalerie sous l'empire
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres Immortelles. :: Avant Propos. :: Le règlement. :: Contexte et règlement.-